choisir ses mots clésChoisir ses mots clés est un travail parfois plus compliqué qu’il n’y paraît. Déterminer quels sont les mots sur lesquels vous souhaitez axer votre message demande souvent du temps et  la prise en compte de nombreux critères. Les implications de ce choix sont grandes pour le référencement naturel de votre site web, car c’est grâce à ces expressions que les internautes vont pouvoir vous trouver. Je vous propose une liste de 10 étapes pour choisir ses mots clés de façon réfléchie et cohérente.

Choisir ses mots-clés

1 – Penser à la concurrence autour d’un mot-clé

La première étape tient tout d’abord à ne pas voir trop grand sous risque de se casser les dents. Il faut penser à la faisabilité de votre référencement. En bref, ne cherchez pas à devenir premier sur le mot clé “voiture” avec un nouveau site. Ce ne sera pas possible. Lors du choix de vos mots clés, pensez aux autres sites qui souhaitent se placer dessus. S’ils sont nombreux et bien implantés, vous avez tout intérêt à choisir des mots alternatifs, qui vous apporteront sans doute un peu moins de trafic, mais sur lesquels vous pourrez être visible.

2 – Penser à l’équivocité des mots

Ensuite, il s’agit d’un travail sur le langage. Autrement dit, d’un travail sur le sens des mots choisis, sur ce qu’ils veulent dire selon leur contexte d’utilisation. Il faut choisir ses mots clés pour éviter de se retrouver en concurrence avec d’autres secteurs d’activité les utilisant également. Par exemple : vous vendez sur votre site des ballons de foot, vous allez vouloir être présent sur la requête “ballon”. Sauf qu’un ballon peut être un ballon de foot, un ballon de basket, un ballon à gonfler, un ballon d’eau chaude ou encore le Ballon d’Alsace ! La meilleure façon pour éviter cette équivocité consiste à choisir ses mots clés de façon plus restrictive ; à bien orienter son contenu sur la requête “ballon de foot” et pas simplement “ballon”. Bon à savoir : la plupart des requêtes sur Google font plus de 3 mots, donc ne vous restreignez pas à un seul.

3 – Singulier ou pluriel ?

Concernant les expressions choisies, il faut également déterminer si vous souhaitez les utiliser au singulier ou au pluriel. Sachez qu’un mot clé avec ou sans “s”, ce n’est pas la même chose.

choisir ses mots cles

Canne avec ou sans “s” ?

4 – Examiner les mots utilisés par vos clients

Un des meilleurs moyens pour que vos clients vous trouvent sur Google c’est d’utiliser les expressions qu’ils emploient. Même si ces expressions sont impropres ou inexactes, placez-vous dessus.

5 – Éviter les termes techniques ou corporatistes

Parallèlement au conseil ci-dessous, n’utilisez pas de termes techniques ou propres à votre métier car vos clients ne les connaissent pas forcément. Si vous employez du jargon technique, votre site ne sera visité que par vos confrères ou vos concurrents.

6 – Penser  à générer du contact

Si choisir ses mots clés a pour finalité le référencement de votre site ; le référencement a pour finalité de générer des contacts entrants. Par conséquent, réfléchissez aux mots clés qui vont générer de la prise de contact. Pensez à l’internaute qui tape sa requête et à quelle étape du besoin il se trouve ? Concrètement, imaginons que vous avez un site e-commerce vendant des appareils photos, vous avez beaucoup plus intérêt à optimiser des requêtes comme “canon eos 600d” que “appareil photo”. Pourquoi ? Car l’internaute qui tape le nom précis d’un modèle a choisi son modèle, il est prêt à l’acheter. Celui qui va taper seulement l’expression générique “appareil photo” va être dans une phase de comparaison, c’est donc un prospect moins “mûr”, plus éloigné de l’acte d’achat.

7 – Vérifier si les mots clés choisis sont populaires

Choisir ses mots clés, c’est également s’assurer de leur popularité. Si on ne devait citer qu’un outil, ce serait l’outil de planification de mots clés de Google. Une façon encore plus rapide est d’utiliser l’outil de suggestion de Google lorsque vous commencez à taper une requête. Pour ceux qui veulent aller plus loin, il existe des outils comme Übersuggest ou SemRush.

8 – Vérifier quels sont les mots utilisés par vos concurrents

Il est toujours utile d’utiliser le travail des autres. Parfaite maxime pour choisir ses mots clés. En effet, regardez quels sont les mots clés qu’utilisent vos sites concurrents. Ils sont déjà passés par cette étape, cela vous permet donc de voir quelles sont leurs conclusions. Soyez particulièrement attentif aux mots clés utilisés dans les balises Titre et Description.

9 – Utiliser également des synonymes

Même si vous avez choisi des expressions précises, veillez bien à utiliser alternativement des synonymes afin que votre texte ne ressemble pas à du spam.

10 – Jouer la carte de la cohérence sémantique

Enfin, dans la création de contenus, veillez à bien créer des contenus gravitant autour de l’univers de vos mots-clés, même si vos mots-clés n’y apparaissent pas expressément. Par exemple, si vous vendez des appareils photos, il est cohérent de créer un contenu sur la “prise de vue”, même si le mot clé “canon eos 600d” n’y apparaît pas. Cela permet de livrer à Google une structure sémantique cohérente.

E-marketing, E-commerce, Référencement naturel, Rédaction web

Nos Conseils

Lire tous nos conseils

Entreprises / Créateurs / Collectivités

Nos Clients

Nous travaillons avec eux