créer un réseau socialGrâce à l’apparition de Facebook, le modèle du réseau social  s’est imposé comme le modèle de référence en matière de communication collaborative. Par ailleurs, le souhait de créer un réseau social a germé dans l’esprit de beaucoup de personnes. Pourtant, le réseau social n’est pas un modèle neuf, ce n’est finalement qu’un extranet, regroupant plusieurs utilisateurs, offrant – et c’est là la réelle nouveauté – des fonctionnalités avancées en matière de dialogue ou de partage.

Si vous êtes tenté de partager vos idées via ce mode de communication, voici quelques étapes à suivre afin de réussir à créer un réseau social.

1. Définir l’identité de votre communauté

Point de départ de la création de votre réseau social : définir rigoureusement quelle est son identité. Quelle va être la base de votre communauté dans laquelle vont se reconnaître les membres ? Un hobbie ? Une histoire partagée ? Une façon d’être ? Circonscrire l’identité de votre futur réseau social est le meilleur moyen pour que ses futurs membres puissent y adhérer sur le long terme.

 2. Intégrer la communauté existante

A proprement parler, on ne crée pas de communauté. Tout au plus, on fédère une communauté pré-existante. La deuxième étape à respecter afin de créer un réseau social consiste donc à fédérer ses membres en allant les rencontrer là où ils sont. Ce peut être sur une page Facebook, un forum de discussion, un blog, une page youtube, etc. Tout d’abord, il faut s’y présenter, adopter ses codes, ses bonnes pratiques et enfin vous pourrez partager votre projet et susciter l’adhésion. Cette phase d’intégration est nécessaire à la cooptation de votre réseau social.

3. Créer le site internet de votre réseau social

Profitez du temps d’intégration à la communauté pour créer le site web de votre réseau social. C’est l’occasion de réfléchir aux fonctionnalités qu’attendent les membres de la communauté. Souhaitent-ils profiter d’espaces privatifs ? de possibilité de partage ? de discussion instantanée ? d’un espace d’annonce ? Autant de questions fonctionnelles auxquelles vous pourrez répondre grâce à l’étape 2.

Ecrire le cahier des charges

Une fois ces fonctionnalités définies, il faut les formaliser dans un cahier des charges. Ce document va lister l’ensemble des besoins fonctionnels de votre projet et expliquer leur finalité. Dans le cadre où vous faîtes appel à un prestataire pour la conception de votre réseau social, c’est le cahier des charges qui permettra au professionnel d’établir un devis.
Cette étape est primordiale même si elle peut paraître fastidieuse. On voit trop souvent des projets partir bille en tête, sans document de cadrage préalable. Ces projets échouent bien souvent : une idée ne suffit pas à faire un projet. Il faut la formaliser.

Quel budget pour créer un réseau social ?

Le budget dépend du nombre de fonctionnalités requises et de leur complexité. Il est parfois difficile d’établir un budget clair pour un projet de grande ampleur, car il recèle de nombreuses inconnues.
Une bonne façon de procéder est de commencer par définir le cadre d’un prototype, embarquant les fonctionnalités indispensables à votre projet. Dans l’environnement des startups, on parle alors d’un MVP (Minimum Viable Product). Ce prototype permettra de tester votre idée et de définir quelles fonctionnalités sont réellement indispensables. En effet, on voit souvent que sur l’ensemble des fonctionnalités développées, certaines sont peu utilisées et n’auraient sans doute pas méritées d’être intégrées au projet.
L’intérêt d’un MVP est qu’il permet également de limiter le budget de départ. Pour concevoir un MVP de réseau social, vous pouvez compter sur une base de départ située entre 10000€ et 15000€.

4. Communiquer auprès de la communauté existante

Maintenant que votre site internet est créé (étape 3), que vous vous êtes fait connaître au sein de la communauté (étape 2), il n’y a plus qu’à communiquer sur la création de votre nouveau réseau social. Pour cela rien de plus simple que de le diffuser sur les plateformes où se trouve votre communauté  (pages Facebook, forum, blogs, etc.). Vu que vous en faîtes partie, vous ne manquerez pas de pointer les bénéfices de votre plateforme et en quoi elle répond aux aspirations des membres de la communautés.

5. Désigner des leaders

Dernière étape pour créer un réseau social, lui donner de l’autonomie. En bref, faire en sorte qu’il fonctionne sans vous. Pour cela, il va falloir déléguer des droits de modération notamment à des utilisateurs actifs. Ces utilisateurs, aussi appelés “Power User” sont ceux qui participent le plus, qui apaisent le débat et qui rappellent parfois les consignes du réseau social et les limites à ne pas franchir. Il ne faut pas hésiter à rallier ces utilisateurs à votre cause en en faisant des modérateurs qui vont vous épauler. Cela les galvanisera et garantira à votre réseau social une modération bien plus efficace que si vous étiez seul capitaine à bord.

Maintenant que vous connaissez ces 5 étapes, vous n’avez plus qu’à vous lancer. Et si certains d’entre vous ont déjà tenté l’aventure, n’hésitez pas à poster votre témoignage en commentaire.

E-marketing, E-commerce, Référencement naturel, Rédaction web

Nos Conseils

Lire tous nos conseils

Entreprises / Créateurs / Collectivités

Nos Clients

Nous travaillons avec eux