jamstack site statiqueLa JAMstack est une manière de créer un site internet “statique”, très rapide et sécurisé. Cette technique a commencé à faire parler d’elle auprès des professionnels en 2018/2019 et gagne en popularité. En effet cette nouvelle méthode permet de faire face aux challenges auxquels sont confrontés tous les sites webs, à savoir allier performance et sécurité, tout en offrant des économies sur l’hébergement et la maintenance.

La JAMstack, c’est quoi ?

Pour comprendre la spécificité de la JAMstack, il faut tout d’abord revenir sur la façon dont un site web traditionnel fonctionne. Lorsque vous souhaitez afficher une page sur un site réalisé avec un CMS (WordPress, Drupal ou autres), des fichiers vont être exécutés afin d’émettre des requêtes sur une base de données afin de “construire” la page demandée, notamment afficher du texte et des images stockées dans la base de données. Si vous rafraichissez la page, le même processus va se répéter : votre site va émettre une requête sur votre base de données et la page va être construite avec les informations reçues.

Pour un site conçu en mode JAMstack, c’est différent. Votre site va être généré entièrement au préalable, en faisant un appel sur votre source de données une seule fois pour y intégrer le contenus sur toutes les pages. Ainsi lorsque vous souhaitez afficher une page, la page est déjà “construite”, nul besoin de faire un appel en base de données et si vous rafraichissez, on vous affiche de nouveau cette page déjà générée.

Cette façon de procéder évite de solliciter de façon répétée une base de données alors qu’on souhaite afficher une page qui ne change pas ou qui n’a pas de spécificité selon le visiteur qui la consulte. Après tout, la page de présentation d’une entreprise ou de ses services est toujours la même qu’on la charge de Toulouse ou de Lille. Donc, nul besoin de la “reconstruire” à chaque affichage. C’est bien là que la JAMstack apporte une réponse économe en affichant une page déjà générée.

Le fait d’afficher ces pages déjà générées, explique qu’on parle alors de “site statique“. Cette expression est à prendre avec de GROS guillemets. En effet, longtemps par “site statique” on a soit voulu parler d’un site qui n’était pas souvent mis à jour ou alors doté d’une interface un peu désuète  ; ou bien on désignait un site qui fonctionnait sans base de données, seulement avec des fichier HTML. Dans le cas de la JAMstack, il ne s’agit pas de cela. On parle aujourd’hui de site statique car les pages sont déjà générées et ne sont pas construites à chaque demande du visiteur. Un site statique en JAMstack est loin d’être désuet, bien au contraire, c’est une des façon les plus modernes de concevoir un site avec tout l’écosystème Javascript.

Des performances au top et un site plus résilient

Un site web beaucoup plus rapide !

Pourquoi passer alors sur un site JAMstack ? Tout d’abord car les performances sont époustouflantes. Le fait d’afficher des pages statiques, sans appel systématique à une base de données fait gagner en rapidité. D’autant plus que les sites conçus en JAMstack sont optimisés en matière de compression et minification. En bref, votre site est beaucoup plus léger, donc plus rapide.

Voici un exemple avec un même site (mêmes images, même look, même texte) conçu avec WordPress et une version conçue en JAMstack (avec le générateur de site statique Gatsby et l’API de WordPress)

jamstack gatsby wordpress

Au final on a un site qui se charge deux fois plus rapidement avec une page d’accueil dont le poids a été divisée par sept ! Dans un contexte où l’affichage sur mobile gagne toujours en part de marché, ces gains de performances ne sont pas anodins et auront une incidence directe sur le succès de votre site internet et sur les contacts qu’ils vous ramènent.

Un site statique est sûr par défaut

Souvent les piratages de sites ont lieu car des fichiers sont modifiés ou bien car la base de données est attaquée. Dans le cas d’un site conçu en JAMstack, le site est statique, il ne communique pas directement avec une base de données, c’est un risque en moins. De plus les fichiers ne sont pas corruptibles car ils ne sont pas hébergés sur un FTP traditionnel mais sur un CDN. Ainsi, vous n’êtes plus en proie au piratages traditionnels.

Supporter les pics de trafic

Autre point positif d’un site statique, c’est qu’il supporte bien mieux les pics de trafic. En effet, lors d’une “montée en charge”, un site peut cesser de fonctionner car la base de données est fortement sollicitée. Dans le cas d’un site statique, qui ne fait pas appel à la base de données à chaque affichage d’une page, ces problèmes de montée en charge disparaissent. Le site supporte alors bien mieux les pics de trafic, tout en conservant une rapidité de chargement.

Un excellent SEO

Ces gains de performances ont également une influence sur la qualité du SEO de votre site, sur son référencement naturel. A contenu égal, les moteurs de recherches favoriseront toujours un site plus léger et plus rapide.

Un site plus économique

Qui dit site plus sûr et plus léger, dit également maintenance et hébergement plus léger. Opter pour la JAMstack vous permet également d’avoir un site web dont le coût sera moindre qu’un site avec un CMS traditionnel.

… et plus écologique !

Enfin, dernier point à mettre en avant, un site statique faire la part belle à l’écoconception. Chaque fois qu’un site fait appel à une base de donnée et génère une page, il consomme de l’énergie. Étant donné la part croissante du trafic sur le web, nous devons trouver des solutions pour rendre ces consultations plus économes en ressources afin d’en limiter l’empreinte carbone. La JAMstack permet d’apporter une réponse tangible à cet impératif écologique.

Utiliser WordPress en mode JAMstack

Cela étant dit, est-ce la fin de WordPress ? Non. Il est tout à fait possible de “brancher” un site WordPress pour alimenter un site statique. Concrètement les pages du site statique vont être générés à partir des données contenues dans WordPress. On peut également automatiser une nouvelle génération du site statique lorsqu’un contenu est mis à jour sur votre CMS préféré. Dans ce cas, on conserve la force de WordPress, à savoir pouvoir éditer facilement ses contenus, tout en bénéficiant des avantages de la JAMstack.

Dans ce cas, on n’utilisera plus les thèmes de WordPress ou certains plugins, mais seulement l’API de WordPress pour l’utiliser en tant que “CMS Headless”. On parle alors d’approche découplée.

Concevoir un site en mode JAMstack n’est pas encore l’approche la plus commune aujourd’hui. Elle est surtout adopter par les grands acteurs du web ou bien par les entreprises souhaitant des performances au top. Néanmoins vu les gains de performances, de sécurité et de résilience de ce type d’architecture, il est évident que cette approche va gagner en part de marché durant les prochaines années.

E-marketing, E-commerce, Référencement naturel, Rédaction web

Nos Conseils

Lire tous nos conseils

Entreprises / Créateurs / Collectivités

Nos Clients

Nous travaillons avec eux