Retour sur investissement site internet

Retour sur investissement site internet

Lorsque l’on créé un site internet, c’est pour servir des objectifs clairement définis : générer des prises de contacts ; générer des ventes ; augmenter sa notoriété ; etc.

Seulement, bien souvent, une fois le site en ligne, il n’y a pas de réel suivi et il devient difficile de définir si le site a atteint ses objectifs et s’il a suscité un retour sur investissement convenable. Comment s’y prendre pour savoir si votre site web vous rapporte vraiment ?

 

Définir des objectifs quantifiables 

Définir un objectif, c’est avant tout définir une quantité : combien de ventes  ? Combien de prises de contacts ? Combien de visites ? Un objectif n’existe qu’à partir du moment où on peut le mesurer. Il n’est pas toujours facile de fixer un tel nombre car on n’a pas forcément le recul nécessaire ou l’expérience pour l’évaluer. Néanmoins, il est indispensable de fixer une quantité, sans quoi, impossible de dire si l’objectif sera rempli. Comme le disait le physicien Niels Bohr : “Ce qui ne se mesure pas n’existe pas“.

Définir des indicateurs de performances

Si votre objectif est d’augmenter votre nombre de clients, il vous faut définir par quels moyens votre site va vous le permettre ; par exemple grâce à votre formule de contact. Un message par votre formulaire de contact sera donc votre indicateur de performance.

Il est conseillé de juguler plusieurs indicateurs de différents niveaux :

  • Les prises de contact via le formulaire du site,
  • Le nombre de visites afin de mesurer la popularité de votre site,
  • Le nombre de pages vues par visite afin de mesure la bonne navigation sur votre site,
  • La durée moyenne des visites afin de déterminer si les internautes lisent bien vos pages.

Si vous n’avez qu’un unique indicateur de performance, il sera difficile d’expliquer ses résultats qu’ils soient bons ou mauvais. Imaginons que vous n’ayez pas autant de prises de contact que vous le souhaitez, avoir d’autres indicateurs vous permetront d’établir des corrélations. Par exemple, vous verrez peut-être que vous n’avez simplement pas assez de visiteurs pour avoir un nombre suffisant de contacts ; ou encore que les internautes ne restent pas suffisamment sur vos pages pour découvrir vos services.

Définir le retour sur investissement

Une fois que vous avez défini votre principal indicateur de performance, en l’occurrence le nombre de prises de contact, encore faut-il convertir cette valeur en euros. En bref, combien de chiffre d’affaire une prise de contact peut-elle générer ? Pour le savoir, il vous faut :

  • Comptabiliser le nombre de prises de contacts,
  • Définir votre taux de transformation, autrement dit la proportion de ces prises de contacts que vous allez transformez en contrats,
  • Définir le chiffre d’affaire que vous apporte un contrat,
  • Multiplier le nombre de vos prises de contact par le taux de transformation puis par le chiffre d’affaire moyen.

Par exemple, si on passe à du concret :

  • Vous avez 20 prises de contacts,
  • Vous gagnez une affaire sur deux, votre taux de transformation est donc de 50%,
  • Le chiffre moyen d’un contrat est de 5 000 €.,
  • S’en suit : 20 x 50% x 5000 = 50 000 €.

Et voilà votre chiffre d’affaire prévisionnel bien défini !

Il ne vous reste plus qu’à définir votre retour sur investissement, à savoir le chiffre d’affaire divisé par le coût du site. Par exemple, si votre site a coûté 5 000€, votre indice de retour sur investissement sera de 10 (50 000  / 5 000). Voilà le retour sur investissement de votre site web évalué !

J’espère que cela vous permettra de bien maîtriser l’aspect financier de votre projet de site internet.

E-marketing, E-commerce, Référencement naturel, Rédaction web

Nos Conseils

Lire tous nos conseils

Entreprises / Créateurs / Collectivités

Nos Clients

Nous travaillons avec eux