être premier sur googleL’optimisation du référencement naturel est généralement vue comme un levier efficace pour améliorer son chiffre d’affaire. Et c’est vrai dans la plupart des cas. Mais cette première position dans les moteurs de recherche vous garantit-elle des ventes ? Doublerez-vous nécessairement votre chiffre d’affaire si vous passez de la vingtième à la première place ?

Pas forcément car au final, être premier ne vous garantit pas de nouvelles ventes, il vous garantit seulement plus de trafic.

Avant d’être bien placé, il faut s’assurer que son site “tienne la route”, qu’il saura convertir les clics que vous recevrez en prise de contact ou en vente. En bref, il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs : si vous êtes premier et que votre site ne convertit pas, vous ne ferez qu’augmenter votre taux de rebond.

Soigner le titre et la description

Lorsqu’un internaute vous découvre sur les moteurs de recherches, les balises titre et description sont les premiers messages que vous délivrez. Ces deux balises se doivent donc d’être claires et séduisantes. Ces balises jouent un rôle important dans le référencement d’un site internet tant et si bien que ces balises sont souvent truffées de mots-clés au point d’en devenir incompréhensibles. Il faut toujours avoir à l’esprit que ces balises seront lues et pas seulement par les  moteurs de recherche.

Clarifier le message de votre page d’accueil

Votre page d’accueil est sans doute la plus importante de votre site. C’est la page qui a le plus de poids aux yeux des moteurs de recherche et elle va être le principal point d’entrée de votre site (généralement, elle représente 40% des entrées). C’est pourquoi elle se doit d’être très soignée. Comment soigne-t-on sa page d’accueil ? Tout d’abord en structurant son message. Il faut qu’il y ait un sens de lecture, que la communication y soit claire. Certaines pages d’accueil sont parfois brouillonnes car on a voulu tout y mettre, sous prétexte qu’il s’agit justement de la page la plus vue du site. Ceci est un mauvais calcul car au final les internautes ne resteront pas sur votre site.

Une bonne page d’accueil donne le ton, elle a une valeur apéritive, elle doit engager les internautes à poursuivre leur navigation plus en profondeur. Elle n’a nul besoin d’être exhaustive. Elle se doit simplement d’être claire et rapidement compréhensible.

Baliser un tunnel décisionnel

Quelle est la décision que vous souhaitez qu’un internaute prenne suite à une visite sur votre site ? Acheter un produit ? Vous envoyer un message ? Souscrire à un de vos services ? Quelle que soit la décision souhaitée, il faut que votre site oriente la visite vers cet objectif. Pour cela, imaginez des scénarios de navigation afin de voir si le chemin est tracé pour l’internaute ; qu’il arrive par la page d’accueil ou bien par une page plus profonde.

Favoriser les indicateurs de confiance

Bien que votre tunnel décisionnel soit bien construit, cela peut ne pas suffire à vous démarquer de vos concurrents, spécifiquement dans le domaine du e-commerce, où chaque site porte une grande importance à ce tunnel. La démarcation peut se faire grâce à des indicateurs de confiance portés par vos clients, à savoir des likes sur votre page facebook, des commentaires, des abonnements sur Google+ ou Twitter, etc. Pensez également à des solutions comme ekomi qui permettront à vos internautes d’indiquer leur degré de satisfaction.

Penser aux mobiles

La navigation mobile représente une part importante du trafic sur le web, ce n’est plus un secret. Il s’avère même que la part des achats sur le net via tablettes tend à croître. Plusieurs raisons évoquées à cela, une navigation plus agréable, plus simple et surtout des sites pensés pour ce type de navigation. Testez donc votre site sur tablette ou smartphone et voyez ce que cela donne.

Scruter les pages d’entrée

Grâce à des solutions de suivi d’audience comme Google Analytics vous avez le moyen de savoir par quelles pages les internautes arrivent sur votre site. Cela vous permet donc d’induire quelles sont les recherches effectuées et la demande de votre public. Il faut donc veiller à ce que ces pages soient construites pour offrir le meilleur “premier contact” possible, à ce qu’elle permettent de passer aux autres pages facilement dans l’optique de votre tunnel décisionnel.

Scruter les pages de sortie

Si vous souhaitez améliorer les performances de votre site web, il est indispensable de savoir où le bât blesse. Passez en revue les pages de sortie de votre site pour savoir quelles sont les pages où les visiteurs achèvent leurs visites. Analysez chacune des pages et voyez ce qui cause l’abandon de la visite.

Garder le contact avec vos visiteurs

Une fois que votre visiteur quitte votre site, vous devez vous assurer de pouvoir renouer le contact avec lui. Pour cela, rien de tel que de l’inviter à vous suivre sur Facebook, Twitter ou Google+. Vous pourrez alors lui faire part de vos actualités sur la page du réseau social qu’il aura choisie. Autre moyen possible : une newsletter. L’important c’est de capitaliser sur cette première visite pour pouvoir continuer à diffuser vos messages.

Veiller à la e-réputation de son entreprise

Enfin, vous pouvez être premier sur Google mais le premier résultat peut être déplaisant. Imaginons que le nom de votre entreprise sorte en premier mais associé à la plainte d’un client ou au la “vraie fausse plainte” d’un concurrent. Pour pallier cette éventualité, le mieux est de tracker les mentions qui sont faîtes de votre marque et de votre entreprise sur le web afin de repérer le plus tôt possible ce genre de déclaration. Ainsi vous les repérez avant qu’elles ne deviennent trop visibles sur Google. Vous aurez alors tout loisir de penser à une action correctrice.

E-marketing, E-commerce, Référencement naturel, Rédaction web

Nos Conseils

Lire tous nos conseils

Entreprises / Créateurs / Collectivités

Nos Clients

Nous travaillons avec eux