Diminuer abandon panierL’abandon de panier est un problème rencontré par chaque e-commerçant. La FEVAD estime qu’en France ce taux se situe à 70%. Bien entendu, cela diffère d’un secteur à l’autre, mais quel que soit le secteur, il reste tout de même élevé. Pourtant il existe des astuces plus ou moins sophistiquées à mettre en place afin de faire diminuer l’abandon de panier et inciter vos visiteurs à aller au bout de leur processus d’achat.

  1. Réduire le coût de livraison : une des astuces les plus simples à mettre en place. Le prix de la livraison est le critère n°1 de l’abandon panier. Parfois il vaut mieux réduire un peu sa marge et vendre, que de ne rien vendre du tout.
  2. Indiquer les coût de livraison le plus tôt possible : cela permet à l’internaute de savoir où il va, et ne pas découvrir une note trop salée au moment de confirmer sa commande.
  3. Rendre le contenu du panier visible tout au long de la navigation : cela ajoute de l’agrément à la navigation et permet de savoir où on en est dans son shopping.
  4. Permettre la sauvegarde du panier : cette fonctionnalité est parfois appelée wishlist, popularisée par Amazon, cela permet de créer un panier de produit à commander plus tard.
  5. Allonger la durée de conservation du panier : lorsque l’utilisateur reviendra sur le site, il n’aura pas besoin de repasser sur votre catalogue, son panier sera toujours là, prêt à être commander.
  6. Proposer différents mode de paiement : paypal, carte bancaire, chèque, virement. Chaque client a sa préférence.
  7. Proposer différents modes de livraison : chaque client est différent, certains préfèrent une solution plus lente et moins coûteuse, d’autre une solution rapide, qu’importe le prix.
  8. Intégrer des témoignages : le principal critère de réussite en e-commerce, c’est la confiance. Quoi de mieux que de montrer celle que vous portent vos clients.
  9. Mettre en évidence les moyens de vous contacter : un excellent moyen de susciter cette confiance.
  10. Simplifier la création de compte en limitant le nombre de champs obligatoires : inutile de rendre obligatoire le champ date de naissance, par exemple ; à moins que vous ne soyez dans un secteur délicat.
  11. Autoriser la commande “invité” : permettre de commander sans avoir de compte rend la commande plus rapide et donne une impression de liberté.
  12. Demander à l’internaute de créer son compte après la commande et pas avant : une fois que la commande est passée, il est plus simple de proposer la création de compte car les avantages sont visibles : suivi de commandes, accès aux factures, etc.
  13. Afficher les durées de livraison : toujours dans un objectif de transparence, veillez à donner les délais de livraison.
  14. Expliciter votre politique de retour produit : cela rassure le consommateur de savoir que ce ne sera pas la croix et la bannière pour éventuellement retourner un produit. D’autant qu’il est obligatoire pour le e-commerçant d’être au point avec la loi sur cette question.
  15. Une fois dans le tunnel de conversion, éviter les distractions : lorsque le client est sur une fiche produit, ne lui donnez pas trop d’occasion de quitter sa route ; autrement dit, paradoxalement, limitez-vous sur les propositions de produits similaires.
  16. Proposer un site en responsive design : cela paraît évident aujourd’hui, vu la part du trafic sur mobile. Mais aussi car Google favorise le référencement des sites optimisés pour les mobiles.
  17. Utiliser des call to action lisibles : les boutons comme “Ajouter au panier” ou “S’inscrire” pour la newsletter doivent être visibles afin d’inciter le clic.
  18. Utiliser une typographie plutôt grosse : cela participe au confort de l’utilisateur.
  19. Testez de nouvelles couleurs : cela se fait en un coup de CSS et parfois cela débloque des taux de conversion. Il ne faut pas sous-estimer le rôle de la couleur dans le e-commerce.
  20. Soigner les messages d’erreur : un message d’erreur génère souvent de la frustation, jouez-en pour mettre un peu d’originalité dans ces messages.
  21. Indiquer clairement les étapes du processus de commande : à ce niveau-là, il faut savoir jouer l’équilibre entre rapidité et clarté.
  22. Proposer de partager une “wishlist” : si votre visiteur peut créer une wishlist, permettez-lui de la partager sur les réseaux sociaux, cela pourrait vous rapporter de nouveaux clients et donc de nouveaux paniers.
  23. Relancer les paniers abandonnées : envoyer un mail de relance automatique, s’il est bien structuré, il peut transformer 15% des paniers abandonnés en paniers commandés.
  24. Proposer une réduction lors des relances : cela permet d’ajouter un véritable bénéfice pour le destinataire pour qui ce peut être le déclic qu’il fallait.
  25. Demander pourquoi le panier a été abandonné lors des relances : quitte à envoyer une communication à vos visiteurs, autant leur demander les raisons de leurs abandons, même si seulement 5% répondent, ce sera déjà ça de pris !
  26. Utiliser le pré-remplissage des formulaires : livraison / facturation : cela permet de gagner du temps sur une tâche rébarbative.
  27. Si possible, personnaliser les pages de paiement à votre image : si le client choisit de payer par paypal, n’oubliez pas d’ajouter votre logo à la page paypal. Cela génère de la confiance.
  28. Faire un A/B testing : tester deux versions d’une même page permet souvent d’identifier des leviers d’amélioration. Par exemple, vous pouvez tester simplement deux couleurs différentes ou carrément deux dispositions de pages différentes.
  29. Faire un focus groupe : sélectionner un groupe de personnes à qui vous faîtes tester le site pour recueillir ensuite leur impressions.
  30. Suivez le parcours de vos visiteurs avec crazyegg : crazy egg permet de mettre en place des cartes de chaleur sur les pages de votre site et donc de voir où cliquent vos visiteurs, c’est souvent très instructif.

Maintenant, à vous de jouer !

E-marketing, E-commerce, Référencement naturel, Rédaction web

Nos Conseils

Lire tous nos conseils

Entreprises / Créateurs / Collectivités

Nos Clients

Nous travaillons avec eux