Refonte d'un site webIl existe de nombreuses raisons qui peuvent mener à la refonte d’un site web. Cela peut s’expliquer car le site est dépassé esthétiquement ou obsolète techniquement ; ou bien car il ne correspond plus à l’image que vous souhaitez véhiculer ou encore car vous ne pouvez plus le voir en peinture. Quelque soit la raison de mener la refonte d’un site internet, il ne faut pas prendre cela à la légère. Il ne s’agit pas de jeter simplement l’ancien site au profit d’un nouveau. Pour que le remplacement soit une réussite, il faut qu’il s’inscrive dans une continuité. Autrement dit, avant de créer le nouveau site, il faut identifier quelles sont les forces et faiblesses de l’ancien. Ainsi, votre nouveau site ne sera pas simplement une nouvelle version mais une meilleure version.

Étape #1 : Identifier les pages les plus consultées

Par où commencer ? Tout d’abord, examinez quels sont les points forts de l’ancien site. Autrement dit, quels sont les contenus qui sont les plus consultés. Pour cela, allez dans Google Analytics (si vous l’avez installé ; ou dans votre outil de suivi de trafic), dans la partie “Comportement > Contenu du site”. La page d’accueil sera bien sûr la plus vue, mais quelles sont celles qui suivent ? Ces pages sont celles sur lesquelles vous allez devoir travailler pour d’une part qu’elles gardent leur popularité mais également pour qu’elles soient encore plus efficaces.

Étape #2 : Identifier les requêtes qui mènent au site

Deuxième étape dans la refonte d’un site web, l’identification des mots-clés qui mènent au site. Avec Google Analytics, vous n’aurez pas cette information ou alors que très partiellement. Outils pour les webmasters de Google peut vous donner des idées à ce niveau-là. Complétez cet examen d’un travail de déduction mené à partir des pages les plus consultés. Selon les pages consultées, vous pouvez à peu près déduire quelles sont les requêtes d’entrée selon les mots que vous avez employés au sein de la page.

Étape #3 :  Déterminer le profil-type de votre internaute

Si vous créez un site internet c’est à destination d’un public précis. Il faut donc tâcher de savoir qui est ce public, quels sont ses usages. Navigue-t-il avec une tablette ? un smartphone ? Utilise-t-il plutôt Google Chrome ? Internet Explorer ? Lorsque vous menez une refonte, vous avez l’immense avantage de pouvoir répondre à ces questions grâce à votre ancien site. Pour savoir tout cela, rendez-vous dans Google Analytics, rubrique “Audience > Technologie”

Étape #4 :  Re-formuler votre offre

Depuis que vous avez votre site web, votre offre de services a certainement évolué. Même si vous vendez toujours les mêmes prestations, vous les vendez sûrement de façon différente. Depuis que votre premier site a été mis en ligne, votre marché et son contexte économique a du changer avec le temps. Profitez de votre nouveau site pour mettre à jour votre offre commerciale. Il faut que vous la reformuliez pour qu’elle soit en accord avec son temps.

Étape #5 :  Mettre à jour la charte graphique

A l’instar de votre offre commerciale, les tendances graphiques ont évolué. Même si on ne parle de pas de changer le nom de votre entreprise ou de jeter votre logo ; ce dernier peut certainement être mis au goût du jour. Peut-être faut-il le simplifier ? le passer en flat design ?

Étape #6 :  Rendre le site internet plus rapide

Selon moi, l’un des principaux avantages à refaire son site, c’est qu’on peut le rendre techniquement plus efficient. La refonte d’un site web doit permettre de le bâtir sur des bases saines et à jour. Le but c’est bien entendu d’avoir des performances optimales avec des pages qui se chargent rapidement. Cette vitesse de chargement du site permet une navigation plus agréable et garantit également un meilleur référencement naturel.

Mon conseil : faîtes des tests sur des outils tels que GTmetrix ou Pingdom Tools et traquez les freins de votre site.

Étape #7 :  Rediriger les anciennes urls

En introduction, je parlais de l’importance de jouer la carte de la continuité, cela passe notamment par la conservation des urls de votre ancien site. Même si une page n’a plus lieu d’être lors de la refonte d’un site web, elle doit être redirigée. Soit vers une page au contenu proche ; soit vers la page d’accueil si elle n’a pas d’équivalence. C’est une étape essentielle si vous souhaitez conserver votre positionnement dans les moteurs de recherche.

Étape #8 :  Passer en revue les anciens contenus

Il existe une bonne partie des contenus de l’ancien site que vous allez sans doute reprendre tel quel. Par exemple, si vous tenez un blog, vous allez très certainement réimporter les anciens articles et vous auriez tout à fait raison. Néanmoins, cela ne vous exempte pas d’un travail de relecture de ces articles. Tout d’abord pour les remettre à jour si besoin ; mais surtout car il faut vérifier qu’il n’y a pas de problèmes de mise en page avec le webdesign du nouveau site. Il faut vérifier que les images soient en bonne place ; qu’il n’y ait pas de liens cassés, etc.

Étape #9 :  Vérifier qu’il n’y a pas de liens morts

Avec le temps, il possible que des pages vers lesquelles vous faisiez des liens n’existent plus. Dans ce cas, lorsque Google ratisse votre site, il s’en rend compte et ce n’est pas un bon signal que vous lui envoyez. En effet, pour lui c’est interprété comme “Personne ne tient le contenu à jour”, c’est donc un élément qui joue en défaveur de votre référencement naturel. Alors, bien sûr, vous n’allez passer en revue manuellement tous les liens de votre site. Pour le faire, utiliser un outil comme Integrity (si vous êtes sur Mac) ou Xenu (si vous êtes sur PC)

Étape #10 :  Soumettre un nouveau sitemap

Afin de vous assurer que Google soit informé des nouveaux contenus présents sur votre site, de la suppression des anciens ou de la modification de certaines urls, pensez à lui envoyer un sitemap à jour. Il existe des plugins permettant de réaliser des sitemap sur quasiment toutes les gestions de contenus et si vous n’en avez pas, il existe des outils générateur de sitemap en ligne. Pour envoyer votre sitemap à Google, il faut une nouvelle fois recourir à Outils pour les webmasters.

Conseil bonus : Prenez votre temps !

Et surtout n’oubliez pas qu’une refonte de site web, ce n’est pas une création de site web. Vous avez déjà un site en ligne, vous n’êtes donc pas pressé. Prenez le temps de vous poser les bonnes questions, de bien faire les choses et de trouver les bonnes personnes avec qui travaillez.

E-marketing, E-commerce, Référencement naturel, Rédaction web

Nos Conseils

Lire tous nos conseils

Entreprises / Créateurs / Collectivités

Nos Clients

Nous travaillons avec eux